Le Real Madrid renverse Paris — Ligue des champions

Ajustar Comentario Impresión

Le Paris Saint-Germain n'a perdu qu'une seule fois sur le score de trois buts à un dans un match aller d'un tour éliminatoire de Ligue des Champions, et c'était justement face au ... Diario Gol assure que le président du Real Madrid a proposé à son homologue du PSG les services de Karim Benzema. On a fait des erreurs bêtes.

Ce match haletant, très intense et avec beaucoup d'espaces, a confirmé l'irrégularité des Parisiens. Et puis il y a une faute sur Kimpembe qui n'est pas sifflée, ce qui amène leur deuxième but.

Les troupes d'Emery en étaient pleines en début de match et encore plus lorsque Rabiot a inscrit le premier but de la rencontre. "Il faut aller gagner à Paris". Le huitième de finale retour s'annonce explosif, surtout pour le coach Unai Emery. Le Parisien, plus mesuré, n'y va pas par quatre chemins et invoque " une remontada " pour créer " l'exploit " et se qualifier. Les actions s'enchaînent et il ne manque pratiquement rien à l'une des deux équipes pour faire basculer la rencontre en sa faveur.

Jouer sans Casemiro quand l'équipe avait le moins le ballon était risqué. Mais il a fait une différence. Cela a été providentiel.

Asensio et Lucas ont fait le job en accélérant sur les côtés et faisant reculer les parisiens.

Mais, à la limite, ça peut passer, car la prestation du PSG a été cohérente, avec des séquences de possession de balle intéressantes et des occasions.

Au Real, le championnat est une chose, la Ligue des champions est un autre terrain de chasse.

En face, Emery a sorti Cavani pour bétonner.

- Ramos (6,5): si Mbappé est parvenu à se démarquer du défenseur espagnol, ce dernier a tout de même réalisé un bon match. Chelsea avait autant de moyens, et ils ont mis près de dix ans à la gagner par exemple (en 2012, ndlr). Le Brésilien a volé à Bernabeu comme seul peut le faire Messi. Très serein dans les jours précédant le choc, il a réaffirmé sa confiance en ses joueurs, qui le lui ont bien rendu. Le casse-tête recommence. L'ancien Barcelonais n'est pas parvenu à faire parler son talent en allant marquer un but qui se serait avéré précieux pour les Parisiens. "C'est dans des matches comme celui-ci que l'on doit être décisif ". Le quotidien évoque "la folie totale au Bernabeu" autour d'un Real qui "décide sur la scène européenne". Jouant entre les lignes, il a mis en évidence les failles défensives du Real.

Comentarios